U3F1ZWV6ZTIyMjE1ODM5MDc4X0FjdGl2YXRpb24yNTE2NzQ4MDcwOTQ=
Abonne-toi sur Youtube


Cours de français pour débutant : Quand faut-il utiliser le présent de l'indicatif ?

 Le présent de l'indicatif 


On emploie le présent de l'indicatif :


Pour exprimer des actions habituelles ;


Exemple : Chaque soir, en revenant de l'école, elle sort promener
son chien.

Pour énoncer des choses toujours vraies,

comme des proverbes ;

Exemple : Rien ne sert de courir, il faut partir à point.


Pour exprimer des actions qui se passent au moment même ;


Exemple : En ce moment, je lis des phrases écrites au présent
de l'indicatif.

Pour parler d'événements historiques ;

Exemple : Louis XIV, le roi Soleil, s'installe à Versailles.


Pour exprimer une permanence.

Exemple : La France est un pays européen.

2. Les terminaisons
Au présent de l'indicatif, les terminaisons des verbes sont les suivantes :

– au 1er groupe : -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent ;

– au 2e groupe : -is, -is, -it, -issons, -issez, -issent ;

– au 3e groupe, les terminaisons varient selon les verbes.

Pour certains verbes, les radicaux changent aussi.
On trouve quatre types de terminaisons :
-e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
Exemple : J'ouvre ; tu ouvres ; elle ouvre ; nous ouvrons ;
vous ouvrez ; ils ouvrent.
-s, -s, -t, -ons, -ez, -ent.

Exemple : Je dors ; tu dors ; il dort ; nous dormons ; vous dormez ;
elles dorment.
-s, -s, -, -ons, -ez, -ent.

Exemple : Je mets ; tu mets ; elle met ; nous mettons ;
vous mettez ; ils mettent.
-x, -x, -t, -ons, -ez, -ent.
Exemple : Je veux ; tu veux ; il veut ; nous voulons ; vous voulez ;
elles veulent
:
NomAdresse e-mailMessage