la meilleure méthode pour écrire un conte

Dans ce cours nous vous proposons comment écrire un conte ? on va donner des outils  des expressions :


la meilleur méthode pour écrire un conte ,le conte merveilleux ,le conte définition pdf, caractéristiques du conte ,les types de conte les caractéristiques du conte pdf


Qu'est ce qu'un conte ?

Définition le conte :

le conte désigne à la fois un récit de faits ou d'aventures imaginaires et le genre littéraire qui relate les dits récits. Le conte, en tant que récit, peut être court mais aussi long. Qu'il vise à distraire ou à édifier, il porte en lui une force émotionnelle ou philosophique puissante. Wikipédia

Les étapes pour écrire un conte : 

La situation initiale : 
c'est le décor dans lequel les personnages ont toujours évolué, leur quotidien, vide d'action et de péripéties. 

L'élément déclencheur :
quelque chose perturbe l'équilibre et oblige le ou les héros à sortir de leur routine et partir à l'aventure. 

Les péripéties : 

une série d'épreuves que va devoir passer le ou les héros. Le personnage principal rencontre les médiateurs et des ennemis : les uns l'aident tandis que les autres cherchent à le faire échouer. 

La chute : 

c'est le climat de l'histoire; le héros affronte la dernière épreuve et est sur le point de réussir. 

La situation finale :
 le retour au calme et le nouvel équilibre. Essayez de rendre la fin heureuse pour les enfants.


les types de conte : 


Le conte fantastique :

Le conte fantastique campe ses personnages dans un univers réaliste dans lequel survient un événement insolite, inexplicable et irrationnel.

Le conte merveilleux :

Le conte merveilleux, aussi appelé le conte de fées, présente un univers invraisemblable. Par exemple, le conteur proposera des animaux fabuleux tels les dragons et les licornes qui seront doués de parole.

Le conte philosophique 

Au XVIIe siècle, le conte devient une arme de contestation pour les philosophes. Voltaire avec Zadig, et Candide, donne les modèles du genre. Le nom de « contes philosophiques « traduit clairement la double nature de ces récits. Au conte, ils empruntent leur forme brève, les péripéties, l’univers merveilleux (l'Eldo­rado dans Candide). Mais l’esprit philosophique y est constamment à l’œuvre : les traditions sont remises en cause, le pouvoir est contesté, les injustices et les abus sont dénoncés (la cupidité des juges dans Zadig). C’est en uti­lisant les caractères des contes, mais en les détournant par divers procédés de décalage comme l’Ironie ou l’exagération, que les philo­sophes combattent en faveur des Idées nouvelles. Par exemple, dans Zadig, le thème traditionnel du héros doué de pouvoirs magiques et quelque peu sorcier se transforme en éloge de l’esprit ration­nel et scientifique.


Caractéristiques du conte :


Le conte présente plusieurs caractéristiques qui le différencient des autres genres narratifs:

- Fiction:
bien qu'il puisse s'inspirer de faits réels, un conte doit, pour fonctionner en tant que tel, se distancier de la réalité.
- Trame:
le conte possède une structure de faits entrelacés (action-conséquences) organisée en trois parties: introduction- nœud -dénouement.
- Une seule ligne de narration: contrairement à ce qui se passe généralement dans le roman; dans le conte, tous les faits s'enchaînent en une seule succession de faits.
- Structure centripète: tous les éléments qui sont mentionnés dans la narration du conte sont liés et fonctionnent comme des indices de la trame.
- Personnage principal: bien qu'il puisse y avoir d'autres personnages, l'histoire parle de l'un d'eux en particulier: celui qui est concerné par les faits.
- Unité d'effet: Le conte partage cette caractéristique avec la poésie. Il est écrit pour être lu du début à la fin. Si on interrompt la lecture, il est fort probable que l'effet narratif se perdra. La structure du roman, au contraire, permet de le lire par morceaux.
- Prose: Le format des contes modernes (à partir de l'apparition de l'écriture) est généralement la prose.

- Brièveté: pour pouvoir remplir toutes ces conditions, le conte doit être bref.


Je retiens :

Le conte peut être soit oral, soit écrit. 

Il commence souvent par "Il était une fois" ou "En ce temps-là". 

La narration se fait toujours au passé. La plupart du temps, le conte finit bien.

Il arrive que le conte se termine mal comme le Petit Chaperon rouge. 

Il existe des contes célèbres, certains anonymes, d’autres d’auteurs connus, comme les frères Grimm, ou Anderson.
Autre cours :

Qu’est-ce que le schéma narratif ?

...
google-playkhamsatmostaqltradent