U3F1ZWV6ZTIyMjE1ODM5MDc4X0FjdGl2YXRpb24yNTE2NzQ4MDcwOTQ=

Le texte argumentatif : définition et ses caractéristiques

Définition du texte argumentatif:

Un texte argumentatif est un type de texte où celui qui parle cherche à convaincre son destinataire du bien-fondé de la thèse qu’il défend. Le locuteur cherche donc à rallier à sa thèse des auditeurs ou des lecteurs et à les persuader de la validité de l’opinion qu’il soutient.

-Le texte argumentatif peut encore se définir par sa finalité, son déroulement, son développement, son caractère dialogique.


La finalité du texte argumentatif:

Si l’on utilise les catégories de Jakobson et tout particulièrement celles qui permettent de définir le schéma de communication et les fonctions qui s’y rattachent, on peut parler de la « fonction impressive » du texte argumentatif, en tant qu’il est tourné vers le destinataire du message. Le texte argumentatif serait celui qui servirait à agir sur le récepteur du message en suscitant chez lui de nouvelles opinions.

Le déroulement et le développement du texte argumentatif:


Pour saisir la spécificité du déroulement et du développement du texte argumentatif, il convient de le comparer à des types textuels voisins.

Comme le texte narratif, il fait passe d’un état initial à un état final au moyen d’un processus de transformation ; l’état initial correspond à un stade pensée initial, il s’agit souvent de la thèse refusée ; l’état final, lui, peut souvent correspondre à la thèse proposée ; le processus de transformation à l’œuvre se donne sous la forme de procédures argumentatives.

Comme la description qui vient souvent s’inscrire à l’intérieur d’un autre texte, le texte argumentatif constitue un développement qui interrompt le déroulement du texte cadre où il s’insère pour proposer une sorte d’arrêt sur image ; l’argument quitte la simple succession temporelle pour développer son propre parcours.


Le dialogisme du texte argumentatif:

Une argumentation met souvent en scène l’opposition de 2 thèses, elle est parfois le lieu d’une approche contradictoire et d’un discours duel sur le réel. Deux points de vue s’y expriment de façon implicite ou explicite : celui de l’argumentateur, partisan de la thèse à défendre, et celui de l’adversaire supposé ou nommé, prenant parti pour la thèse à réfuter. L’affrontement verbal qui en résulte offre souvent des construction parallèles ou symétriques, des questions et des réponses, des arguments et des contre-arguments ; il organise le circuit argumentatif dans la logique d’un système binaire, créant une dynamique issue du passage d’une thèse à l’autre.

Le schéma d'un texte argumentatif :

Introduction
1. Sujet amené
2. Suj​et posé
3. Thèse
4. Sujet divisé

Développement (souvent constitué de deux ou de trois paragraphes)
1. F​ormulation de l'argument (présentation)​
2. Explication de l'argument​
3. Fondement (fait, statistique, valeur, etc.)
4. Conclusion partielle

Conclusion
1. Rappel de la thèse et des arguments (synthèse)
2. Ouve​rture

Les connecteurs linguistiques pour bien écrire et  rédiger un texte argumentatif :

1.  L'origine du problème :

  • Depuis un certain temps...
  • D'année en année...
  • Il est fortement question de...
  • On parle beaucoup en ce moment de...

2.  Pour commencer :

  • La première remarque portera sur...
  • Il faut d'abord rappeler que...
  • On commencera d'abord par...
  • Abordons rapidement le problème de...

3.   Pour insister :

  • Il ne faut pas oublier que...
  • Il faut souligner que...
  • On notera que...
  • Il faut insister sur le fait que...
  • Rappelons que...
  • Non seulement...mais...aussi...
  • D'autant plus que...

4.Pour annoncer une nouvelle étape :

  • Passons à présent à la question de...
  • Venons-en à présent à la question de...
  • Après avoir souligné l'importance de...

5. Pour marquer une suite d'idées exprimant une conséquence :

  • Par conséquent,...
  • C'est pourquoi...
  • Ainsi,...
  • Aussi (+ inversion du sujet)...
  • Alors,...
  • En conséquence,...
  • Dès lors,...
  • D'où...

6. Pour marquer une suite d'idées exprimant une cause :

  • Car...
  • En effet,...
  • Parce que...
  • Du fait que...
  • Étant donné que...
  • Puisque...
  • Sous prétexte que...
  • Comme...

7.  Pour démentir :

  • Les bruits selon lesquels....sont dénués de tout fondement.
  • Il n'a jamais été question de...
  • Il ne saurait être question, un seul instant, de...
  • Il ne peut être question, en aucun cas de......sous prétexte que...
  • Les rumeurs selon lesquelles il serait question de...sont sans fondement.

8. Pour énumérer des arguments :

  • D'abord,...
  • Ensuite,...
  • De plus,...
  • En outre,...
  • Par ailleurs,...
  • Enfin,...
  • En premier lieu,...
  • En deuxième lieu,...
  • En dernier lieu,...
  • À ce premier avantage s'ajoute...
  • Si l'on ajoute enfin...
  • Non seulement....mais aussi...

9. Pour faire des concessions :

  • Il est exact que...mais...
  • S'il est certain que...il n'en reste pas moins vrai que...
  • Il est en effet possible que...cependant...
  • Tout en reconnaissant le fait que...il faut cependant noter que...
  • Certes...cependant...
  • Il se peut que...mais
  • Il n'est pas du tout impossible que...mais...
  • Sans doute...mais...
  • Il ne fait pas de doute que...mais...
  • Bien entendu...mais..

10. Pour donner un exemple :

  • Considérons par exemple le cas de...
  • Tel est le cas, par exemple, de...
  • Son cas ne fait qu'illustrer celui de...
  • Si l'on prend le cas de....
  • L'exemple le plus significatif nous est fourni par...
  • Prenons le cas de...

11.Pour exprimer une opposition ou une réfutation :

  • Cependant,...
  • Mais,...
  • Toutefois,...
  • Néanmoins,...
  • Pourtant,...
  • Par contre,...
  • Au contraire,...
  • En revanche,...

12.Pour conclure :

  • Finalement...
  • En définitive, il semble bien que...
  • En résumé, on peut considérer que...
  • On voit par ce qui précède que...
  • Il résulte de ce qui précède que...
  • En somme,...

Autres articles :


:
NomAdresse e-mailMessage