Les Vocabulaires en dialogues
U3F1ZWV6ZTIyMjE1ODM5MDc4X0FjdGl2YXRpb24yNTE2NzQ4MDcwOTQ=
Abonne-toi sur YouTube !!


L'infinitif : définition + emploi

L'infinitif : définition + emploi


Définition de l'infinitif : 

L’infinitif est un mode non personnel qui ne porte pas de marque de personne, ni de nombre. C’est le contexte qui situe chronologiquement l’infinitif.
On dit qu’il est la forme nominale du verbe. Il peut constituer le noyau verbal d’une phrase ou être le centre d’un groupe qui exerce la fonction syntaxique d’un GN (sujet, COD, etc.).


Emplois verbaux de l’infinitif :

Dans une proposition indépendante ou principale : 
– infinitif injonctif : il remplace l’impératif. 
Ex : Ne pas marcher sur la pelouse. 
– infinitif exclamatif : il exprime un sentiment vif, et peut comporter ou non un sujet de forme tonique (moi). 
Ex : Moi, faire une chose pareille ! 
– infinitif délibératif : le sujet non exprimé peut être le locuteur ou un agent indéfini
Ex : Que faire ? 
– infinitif de narration : cet emploi est lié au contexte. Il doit posséder un sujet propre et s’insérer dans une série d’actions ; souvent, la phrase qui contient l’infinitif est reliée par « et » à la précédente. La forme « de » est obligatoire et sert d’introducteur à l’infinitif. 
Ex : Ainsi, dit le Renard, et les flatteurs d’applaudir.

Dans une proposition subordonnée, on rencontre l’infinitif dans : 

– une proposition subordonnée relative ou interrogative indirecte. 
Ex : Elle cherche un ami à qui se confier // Elle ne sait quoi dire. 
– dans une proposition subordonnée infinitive, qui répond à deux conditions :
 → la subordonnée est COD d’un verbe de perception ou de mouvement 
→ elle doit avoir un sujet propre, distinct de celui du verbe principal 
Ex : Elle envoie sa fille faire les courses. 

En corrélation avec un semi-auxiliaire, l’infinitif constitue le noyau verbal d’une phrase. 

Le semi-auxiliaire peut indiquer : 
– l’aspect (inchoatif, imminent, etc.) 
– la modalité (obligation, probabilité, possibilité, permission) 
– la causation du procès à l’infinitif (ex : Il fait construire une maison 
→ le sujet de « faire » est la cause de l’action à l’infinitif)


Emplois nominaux de l’infinitif 

L’infinitif peut être :
 – sujet (ex : Se croire intelligent ne suffit pas !) 
– COD ou COI du verbe (ex : Elle souhaite rencontrer le directeur) 
– attribut du sujet (ex : Dire, c’est faire) 
– complément de verbe impersonnel (ex : Il faut remplacer les piles) 
– complément du nom (ex : L’art de recevoir) 
– complément d’adjectif (ex : Elle est heureuse de vivre) 
– complément circonstanciel introduit par une préposition (ex : Reviens sans tarder) 

 L’infinitif peut être substantivé : il a alors le statut d’un nom véritable et est précédé d’un déterminant.

Autres cours de français :

NomAdresse e-mailMessage

.
Infographique cours
;